• Bienvenue sur Cyber-Mecha, le forum de la maquette de science-fiction. Merci de vous Connecter ou de vous Inscrire.

Mathématiques

Démarré par stephen, 31 Juillet 2021 à 08:37:37

« précédent - suivant »

stephen

Bonjour à Tous et à Elle

Ne vous enfuiez pas... Enfin pas tout de suite  :)

Je n'aimais pas les jeux dits "mathématiques", ça me rappelait trop les 6 heures de math/semaine de ma rhéto (année du bac en Belgique) mais j'en ai découverts qui s'apparentent davantage à des jeux de logique...

L'énoncé doit être lu sans prise de tête, au pied de la lettre pourrait-on dire et la réponse est si évidente qu'on se sent un peu ... d'avoir cherché midi à 14 heures

Exemple (niveau débutant) :

Dans un village, le tiers des habitants travaille dans les champs, la moitié du reste travaille à la mine, et les 600 autres habitants travaillent en ville.

Combien le village a-t-il d'habitants ?

La réponse avec un petit mot d'explication.

Stephen

Parfois j'ai envie de me quitter
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : Bouq'

zebulon

je dirais 1800

car 1/3 travaille aux champs

il reste donc deux tiers
l'énoncé nous dis que la moitié du reste,donc la moitié de deux tiers,soit un tiers,travaille à la mine
et que le reste,donc un tiers,représente 600 personnes

trois tiers font donc 1800 vilains

j'ai bon?
 

stephen

Salut Zebulon

Yes... Tout bon... Bien raisonné

Stephen
Parfois j'ai envie de me quitter
 

Bouq'

On en veut encore !!!


sur Facebook : sur la Page ou dans le Groupe

- Remerciez les cyberméchanistes avec le bouton
- Les cyberméchanos près de chez vous
 

stephen

Bonjour

Citation de: Bouq' le 31 Juillet 2021 à 17:56:16On en veut encore !!!

Facile aussi celle-ci mais je peux monter en difficulté si je m'aperçois que vous êtes trop forts   :evil:

Quinze couples vivent dans un village. Chacun a un, trois ou cinq enfants mais il y a autant de couples ayant un seul enfant que de couples en ayant cinq. Combien y a-t-il d'enfants dans ce village ?

Zebulon, si tu as trouvé, laisse une chance aux autres   ;)

Stephen
Parfois j'ai envie de me quitter
 

Fanfan

 

stephen

Salut fanfan

Ne sors pas...

Lis bien l'énoncé sans prise de tête...
Parfois j'ai envie de me quitter
 

zebulon

trouvé,10 secondes  :)

un indice,encore une histoire de tiers

Merci c'est sympa ces petits exercices
 

stephen

Zebulon, salut

Ben oui !

On aborde très (trop) souvent ce genre de problème en cherchant midi à 14h.

Et quand on découvre la solution on se dit comme le Commissaire Bourrel "Bon sang, mais c'est bien sûr"  :)

Stephen

Parfois j'ai envie de me quitter
 

stephen

Rebonjour

Une variante de la dern!ère énigme...

Même raisonnement.

Dans cette ville de Hollande vivent 1280 familles qui chacune possède au moins une bicyclette mais jamais plus de trois. Il y a autant de familles avec trois bicyclettes que de familles avec une seule bicyclette. Mais au fait, combien y-a-t-il de bicyclettes dans cette ville?
Parfois j'ai envie de me quitter
 

loule13

pour les 15 couples, on arrive à 45 enfants mais t'es pas obligé d'avoir 5 couples à un enfant, 5 couples à 3 enfants et 5 couples à 5 enfants  :haha: :haha: :haha:

1 couple à 1 enfant
13 couples à 3 enfants
1 couple à 5 enfants


Laurent
 

stephen

Loule

la réponse est exacte.

Mais le raisonnement suivant est le plus simple

Il y a autant de couples à 5 enfants que de couples à 1 enfant
Chaque couple à 5 enfants prêtent 2 enfants aux couples à 1 enfant
Tous les couples ont ainsi 3 enfants
15x3 = 45
Parfois j'ai envie de me quitter
 

freed

Salut !
J'adore votre jeux....................................

Possède plus de cheveux que plusieurs membres réunis !
 

stephen

Bonjour Freed,

Il faut participer alors  :)

Stephen
Parfois j'ai envie de me quitter
 

stephen

 :bonjour-888:

Petite devinette du jour (niveau facile encore, pour vous faire monter progressivement en puissance  :) :laser: )

Mes 5 chameaux boivent 5 bonbonnes d'eau en 5 jours. Mes 7 dromadaires boivent 7 bonbonnes d'eau en 7 jours. Mais qui boit le plus? Un chameau ou un dromadaire?

Il y a toujours le problème des vélos qui attend sa réponse

Dans cette ville de Hollande vivent 1280 familles qui chacune possède au moins une bicyclette mais jamais plus de trois. Il y a autant de familles avec trois bicyclettes que de familles avec une seule bicyclette. Mais au fait, combien y-a-t-il de bicyclettes dans cette ville?


Si vous connaissez de pareils "problèmes" postez-les aussi...

J'essaierai d'en poster régulièrement mais je dois faire un tri dans ma petite collection.

Bon dimanche et... à vos ateliers !

Stephen

Parfois j'ai envie de me quitter
 

zebulon

1 chameau boit 1 bonbonne en 5 jours
consommation journalière: 1/5° de bonbonne

1 dromadaire boit 1 bonbonne en 7 jours
consommation journalière: 1/7° de bonbonne

le chameau est un soiffard!
 

stephen

Bonjour tout le monde

Vu sur un forum voisin

Une journée maussade dans un petit bourg humide au fin fond de la Grèce.
Il tombe une pluie battante et les rues sont désertes.
Les temps sont durs, le pays est très endetté, tout le monde vit à crédit.

Arrive un riche touriste allemand.
Il arrête sa belle grosse voiture devant le seul hôtel de la ville et il entre.
Il pose un billet de 500 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d'en choisir une pour la nuit.
 
Pour 500 euros, le propriétaire de l'établissement lui donne toutes les clés et lui dit de choisir celle qui lui plaira.

Dès que le touriste a disparu dans l'escalier, l'hôtelier prend le billet de 500 euros, file chez le boucher et règle la dette qu'il a envers celui-ci.

Le boucher se rend immédiatement chez l'éleveur de porcs à qui il doit 500 Euros et rembourse sa dette.

L'éleveur, à son tour, s'empresse de régler sa facture à la coopérative agricole où il se ravitaille en aliments pour le bétail.

Le directeur de la coopérative se précipite au pub régler son ardoise.
Le barman glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis un moment.

La fille, qui occupe à crédit les chambres de l'hôtel avec ses clients, court acquitter sa facture chez notre hôtelier qui pose le billet sur le comptoir, là où le touriste l'avait posé auparavant.
 
Le touriste Allemand redescend l'escalier, annonce qu'il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet de banque et s'en va !

Personne n'a rien produit !

Personne n'a rien gagné !

Mais plus personne d'endetté !


Évidemment le raisonnement est biaisé... Mais je ne sais plus comment...

Quelqu'un a l'explication ? Zebulon ?

Stephen


Parfois j'ai envie de me quitter
 

Bouq'

ce n'est pas biaisé non.

C'est comme si l'hôtelier avait emprunté 500€ au  teuton et lui avait rendu à la fin.
Chacun a pu rembourser ses dettes grâce à un prêt.

ils auraient pu faire de même sans le billet de 500 en se rassemblant autour d'une table et en annulant leur dette respective puisque chacun dans le cercle devait la même somme à quelqu'un :
si A doit 500 à B, que B doit 500 à C et que C doit 500 à A alors ils sont quitte en réalité !

l'hôtelier au boucher,
le boucher à l'éleveur,
l'éleveur à la coopérative
la coopérative (en la personne de son directeur = détournement, soit dit en passant ;) ) au barman
le barman à la prostituée
la prostituée à l'hôtelier.
la boucle est bouclée.

l'entrée du billet dans la danse permet de "jouer" le remboursement mais il n'était pas nécessaire pour en arriver au même résultat.




sur Facebook : sur la Page ou dans le Groupe

- Remerciez les cyberméchanistes avec le bouton
- Les cyberméchanos près de chez vous
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : stephen

stephen

@ Bouq'

Et oui... Expliqué ainsi c'est évident...

;)
Parfois j'ai envie de me quitter
 

WD-111

#19
Bonjour chez vous,

Amusante et intéressante composante de vie, un cercle presque parfait, à ceci près :

L'hôtelier étant le patron est donc une sorte de plaque tournante avec un certain poids, mais il a 3 possibilités principalement dans son périmètre proche :

1) Il procède comme décrit par Stephen, une sorte de trader, de politico-militaro "tacticien",
Il calcule le risque (humain - n'exagérons rien juste pour éviter de terminer entre 4 planches ou d'avoir une droite - et financier entre autre) et engage l'argent des autres en "douce" sans prendre beaucoup de risques.
En même temps il redore son blason (avec le vernis qui va bien) en se faisant passer pour une personne hors de soupçon qui règle ses dettes.
Certes c'est le plus courant.

2) Il laisse le billet le temps que le touriste fasse la visite des lieux, le touriste revient bredouille et dit à ce dernier :
"J'ai perdu mon temps, bloqué l'hôtel rien que pour vous et vu que vous n'avez rien trouvé cela compense ma perte sèche."
C'est clair et carte sur table, pas de coup de couteau entre les omoplates.

3) Il laisse le billet le temps que le touriste fasse la visite des lieux, le touriste revient bredouille.
Ledit touriste reprend son billet et fin de l'histoire...de celle ci.


Nous n'avons pas d'information concernant le touriste... touriste, touriste mouaih...

1) Il joue son rôle dans l'histoire comme décrit par Stephen, il repart bredouille ni vu, ni connu.
Il passe pour le dindon de la farce, sympa pour lui  :obsede:

2) Il part dans l'escalier fait semblant de monter et vérifie ce que fait hôtelier. Bingo !
L'hôtelier fait son oeuvre revient au guichet de l'hôtel, puis le touriste, toujours caché voit un billet revenir à pied et fini par comprendre le manège.
Discussion et/ou mise en scène pour recadrer l'hôtelier.

Mettre tous les protagonistes autours d'une table :
La cela devient compliqué avec l'Humain/Homme et l'argent surtout s'il y a eu "des pressions" et que "l'égo/la prétention/l'arrogance/le manque de franchise" des uns et des autres ne pouvant "être détaché" (90% des cas).
Hummmpf... tous acculés, le billet de 500 (l'argent, le pouvoir...) au centre de la table...

Point d'accord, pugilat, tout le monde cane, reste sur le carreau, sauf le touriste qui récupère sa mise.
En effet ne voyant pas l'hôtelier revenir, il décide de faire une promenade touristique et découvre la scène, reconnait et récupère son billet (sur lequel un repère avait été fait) et appelle les forces de l'ordre.

Il faudrait aussi que les circonstances laissent le temps au temps, l'hôtel doit être grand pour le touriste laisse le temps aux protagonistes de trouver un accord fiable tout en préservant l'honneur et le respect de chacun/chacune (pardon j'ai utilisé deux gros mots honneur et respect :obsede:  :evil: )

En théorie et techniquement entre l'histoire de Stephen et la solution de la table ronde de Bouq la résultante est la même.
Mais une fois le vernis enlevé, l'Humain au fond de lui est lésé.
Cordialement
--------------------------
L'esprit libre et sans préjugé, mais vigilant et prudent...
 

Merci à nos partenaires !


Et pour le maquettisme mili, aéronautique... Visitez le forum partenaire