Un achat prévu ? pensez aux codes de réduction réservés aux cyberméchanistes !

Auteur Sujet: LE MOULAGE POUR LES NULS  (Lu 549 fois)

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« le: 30 octobre 2020, 23:19:34 »
cela me tentais depuis longtemps de partager mon expérience sur le moulage ;en particulier depuis que je suis dans mon domaine d'exercice professionnel  car j'ai eu accès a des matériaux nombreux et toujours plus pratiques ,plus facile d'utilisation  ou tout simplement plus abordable et plus faciles a trouver ;
cela fait doc bien 20 ans que j'adore dupliquer les éléments de maquettismes a l'échelle 1/72 èm ,ce qui n'est pas l'échelle la plus facile , car non seulement les pièces sont petites, mais aussi les matériaux de reproductions  ( résine plastiques ou plâtres ) atteignent leur limites de coulabilité ;
depuis j'ai pu tenter de dupliquer d'autres éléments , a d'autres échelles bien plus pratiques et de formes les plus diverses et aussi dans des matériaux  encore plus divers comme la cire (que je peut a loisir transformer en métal)
Pourquoi dupliquer ,me direz vous? d'abord pour avoir une seconde épreuves de quelque chose que l'on as construit est la réponse la plus courante, et l'on peux ainsi lui appliquer d'autres caractérisations ou décorations , mais on peux aussi le faire avec des petites pièces ( sac de sables, bidons armes   ) pour avoir le loisir d'en disposer de nombreux et de le assembler a loisir  ; on peut aussi le faire pour disposer de pièces difficiles a réaliser de par leur complexité ou la finesse ou la précisions de leurs formes (comme des moteurs en étoiles des sorties de réacteurs  des roues des ailerons les sièges éjectables ) la encore je cites ceux que j'ai refaits et vous avez certainement des exemples propres a vos modèles qui vous viendront a l'esprit ;
je compte donc approfondir ici plusieurs domaine; d'abord les matériaux de duplication qui constituent les moules puis ensuite les matières qui permettent de faire les duplicatas ; je ferait aussi un petit tour par les différents produits qui aident aussi bien au moulage qu'au démoulage ainsi que les armatures qui permettent de fabriquer les moules et aident a contenir le moule lui même ; et je donnerai aussi des astuces  pour économiser  tant les matériaux de moulage que la matière première ,ou pour leur donner des résistances ou des consistances  différentes ;j'entends aussi répondre a vos questionnements et vous aider a résoudre ( si cela est dans mon domaine de compétence) des choses sur lesquelles vous butez 
voila .. je me rends compte en ébauchant ce plans  de la vastitude du sujet  que j'aborde , et j'espère que je vais le mener aussi bien que je le peut ,aussi et surtout vous intéresser et peut être réussir a poster des photos qui vous rendront mes divagations pas trop indigestes ou tout du moins  plus intelligibles
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : Normandyard, Pascal, MisterK

Hors ligne Normandyard

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #1 le: 31 octobre 2020, 08:29:01 »
Effectivement, un sujet assez vaste, mais qui devrait se montrer fort intéressant.
Serge
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière .

Michel Audiard
 

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #2 le: 31 octobre 2020, 14:30:09 »
Petit travail récent
 

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #3 le: 31 octobre 2020, 15:12:36 »
j'ai reçu récemment une figurine d'occasion de pillard tusken de chez gentle giant ,marque  qui est connue pour ses réalistion de très bonne facture ,et là,oh surprise ,la figurine était composée d'un buste et de.... deux tètes amovibles ;ainsi que deux paires de bras tenant pour chacune une arme correspondante ; comme je suis un collectionneur qui ne pense pas revendre  ses pièces je me suis dit que je pourrais répliquer le buste et le repeindre pour obtenir deux figurines distinctes ;vous pouvez voir le résultat  qui est assez bon ,mais présentes quelque bulles a la coulée; et ce, malgré sa taille  de 11 cm ;j'aurais certainement pu éviter cela en mettant le moule sous pression avant la fin de prise  du matériau
 

Hors ligne zebulon

  • Docteur es photodécoupe
  • Pilier local
  • Idole cyberméchanoïde
  • *******
  • Messages: 3606
  • Remercié: 941 fois
  • Récompenses :
    membre bienfaiteur1re place concours 20201re place concours 20182ème place concours 2015
LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #4 le: 31 octobre 2020, 15:14:58 »
voila un sujet qui m’intéresse grandement!!
j’attends avec hâte la suite  :number1:
 

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #5 le: 01 novembre 2020, 23:03:49 »
commençons donc par les matériaux de moulage ;
 le plus simple et a la portée de tout le monde sont les différentes pates a modeler; je dis différentes car certaines sèchent en perdant de l'eau et du coup deviennent moins malléables; les autres sont stables dans le temps et ne sèchent pas   mais ont tendance malheureusement a se déformer facilement après impression de la pièces  a dupliquer ;pour être exact la demi pièce car on vient imprimer la pièces sans en mouler les contours complets  ( un genre de vacuformage en mode plein ) ;
 les deux autres matériaux très proches sont la cire en plaque et le platre ; la cire se ramollit dans de l'eau tiède avant d'y imprimer la forme de la pièce en la pressant dessus , le plâtre se malaxe a la consistance d'une crème fraiche épaisse  avant l'impression ;pour ces deux derniers matériaux ils faut contenir le matériau de moulage dans un récipient  dépassant de quelques millimètres la taille de la pièce a mouler avant d'imprimer la pièce a dupliquer dans le matériau pour avoir de meilleurs résultats; on réserve ces matériaux a des pièces simple et peu volumineuse ne possédant aucune contre dépouilles (parties rétentives qui une fois imprimées empêcheront de sortir la pièce du moule) ; tous ces matériaux nécessites de "graisser" très finement la pièce a mouler pour en faciliter l'extraction du moule une fois celui ci stabilisé ou même pris ( plâtre) ;
ces trois matériaux  peuvent servir a couler plusieurs matériaux de duplication:
 Pour les pates a modeler ,on peux y couler de la résine ou du plâtre voir du plastique fondu dans de l'acétone mais méfiance avec ce dernier matériaux car l'acétone peux provoquer quelque réaction avec certaine pates
 Pour la cire qui est naturellement isolante (je vous en reparlerais c'est un matériau formidable, je m'en sert personnellement comme mastic) on peux tout y couler pourvu que cela ne chauffe pas
 Pour le plâtre qui est un matériaux solide  (voir très résistant) on peux tout y couler a la seule condition de bien l'isoler ( si ! si ! meme du plâtre mais il faut être expert ) c'est pour cela que c'est le matériaux le moins adapté pour les moules mais le plus facile et le moins cher pour faire des duplicata de  pièces ou de grosses pièces

Considérons maintenant des matériaux de duplication beaucoup plus stables et ayant des qualité de résistance liée a de l'élasticité  que sont les silicones ;ce sont des matériaux qui on énormément évolués ces dernières années les rendant surtout plus facile d'utilisation et moins cher
il y en as un type que beaucoup de monde connais, vendus souvent en magasins d'art( rougier &plé ,géant des beaux arts etc) ,ce sont les RTV 151 et 181 ;ils se composent une base pâteuse a la limite du liquide et d'un catalyseur souvent en petite quantité , ce qui le rends assez difficile a doser; par contre l'addition d'huile de silicone avant d'ajouter le catalyseur permet d'augmenter sa fluidité ; la  différence entre les deux est que le 181 est bcp plus résilient au déchirures ce qui permet d'avoir une épaisseur plus faible autour de la pièce a mouler ; personnellement  ce sont des très bon produit leur seul défauts  sont le manque de fluidité au malaxage a la base et sa lenteur de prise ( entre 10 et 24h)
des nouveaux silicones sont apparu depuis une quinzaine d'années qui sont un peu moins résistant que les  silicones types RTV mais qui en revanche sont conditionnées en mélange 50/50 ce qui permet de les mélanger plus facilement que ce soit pour le volume d'une cuillère comme pour un bol; leur prise et elle aussi bcp plus rapide ( 20 a 40 min) ; ils se caractérisent aussi par une extrême fluidité ce qui permet de les couler de manière très fine ; certain silicones de ce type sont translucide voir presque transparent  ce qui peut être pratique pour vérifier visuellement le remplissage de pièces particulièrement fines
un grand avantage de ces types de silicones c'est qu'une fois utilisé même solides ils sont parfaitement ré-intégrable a un mélange de silicone de même marque a condition de les découper finement et de les réintégrer avant la polymérisation  du silicone liquide ( la proportion peut varier de 10 a 30 % de volume) une économie qui n'est pas que substantielle vu les prix de ces silicones;
un autre avantage de ces silicones c'est qu'ils n'ont pas besoin de produits spécifiques a passer sur le maitre modèle pour la fabrication du moules (fluidité et adhérence) soit pour l'extraction des pièces coulées (parfaitement isolant);
du fait de leur faible réactivité au produits chimiques, on peut carrément tout couler a l'intérieurs de ces silicones, pourvu que les qualité de solidité propre au matériau de duplication le rende apte a résister au démoulage.
grâce a toutes ces qualités que je viens de vous citer ,on peut se permettre de mouler des pièces de manière quasi intégrale voir la photo au dessus ; les pièces les plus compliquées que j'ai dupliquées sont des sièges éjectables et des pilotes;
toute la difficulté viens de la réalisation du contenant du moule qui au moment de son malaxage est liquide , ainsi que le positionement de la pièce a mouler pour pouvoir l'extraire aussi facilement que l'on extraira les copies  ;
En tout dernier il existe des silicones en pate qui peuvent s'utiliser comme les cires les gommes ou les plâtres  c.a.d. pour faire des demi moule ;ils ont des temps de prise assez court (2 a 5minutes), sont aussi en part 50/50 et se préparent en les mélangeant a la mains comme de la pates a modeler; ils sont isolants tout en étant assez précis ;leurs prix restent néanmoins relativement élevés et sont cassant malgré leur très légère élasticité; on peut y couler du platre et des résines
« Modifié: 01 novembre 2020, 23:52:17 par Fabrice »
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : zebulon, MisterK

Hors ligne Adex

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #6 le: 02 novembre 2020, 11:19:21 »
J'ai récemment achete une eptite tablette de plastique (intélligent). Ce plastique se ramolli au micro-onde et durci en redescendant à température ambiante. Assez pratique pour mouler de petites pièces. Pour le moment j'ai tester pour faire un bouton de manteau. Le moulage était bien mais le bouton en sculpey (démoulage à froid) n'était pas assez solide pour un utilisation quotidienne.
 

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #7 le: 02 novembre 2020, 11:24:35 »
c'est pour cela que je vais aborder les matériaux utilisés pour les pièces dupliquées ce sera du descriptif et si je peux je mettrais des photos ;du moins je nommerai les produits
 

Hors ligne MisterK

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #8 le: 02 novembre 2020, 21:33:16 »
Très bonne idée d'avoir lancé ce sujet  :number1:

Perso pour les quelques moulages que je fais j'utilise le RTV 151 de chez Esprit Composite.

Dans la liste des produits de moulage je rajouterai le latex (moule chaussette), dans certains cas ça peut être utile et de plus c'est bon marché.
Je m'en suis déjà servi pour des têtes au 1/6 et ça fait le job et en plus ça rappelle le temps du Mako Moulage  :)
 

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #9 le: 03 novembre 2020, 20:22:02 »
c'est un fait j'y pensait aussi mais c'est un matériau de moulage que je n'ai jamais expérimenté  donc j'espérait bien que quelqu'un en parlerai ; tu le passe comment au pinceau il doit soit prendre vite soit être très peu liquide pour ne pas couler trop vite ; tu le passe par exemple sur une tête posée verticalement? il ne redescends pas trop vite sur le support?
 

Hors ligne MisterK

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #10 le: 03 novembre 2020, 22:37:23 »
Ca fait un bail que j'en ai pas fait, mais de mémoire c'est assez liquide.
Il faut passer les premières couches au pinceaux et une fois celles-ci prises il suffit de faire trempette pour épaissir le moule au fur et à mesure des couches. Bien sur entre chaque couche il faut laisser sécher avant d'en faire une autre et c'est cela qui prend beaucoup de temps.
Il faut aussi penser à comment se passera le coulage et le démoulage.
Je n'ai pas d'exemple récent à partager, mais dans un futur pas si loin je compte réutiliser cette technique, donc à l'occasion je pourrais poster quelques photos du processus ;)
 

Hors ligne Fabrice

LE MOULAGE POUR LES NULS
« Réponse #11 le: 05 novembre 2020, 00:08:58 »
je vais en poster aussi et vous parler des résines et d'autres choses encore en essayant d'intercaller des photos que je prends 
je peux aussi  vous envoyer des produits pour les tester et si vous en êtes satisfaits que l'on puisse se grouper pour en acheter
« Modifié: 05 novembre 2020, 00:15:48 par Fabrice »
 

 


Merci à nos partenaires !


Et pour le maquettisme mili, aéronautique... Visitez le forum partenaire