Un achat prévu ? pensez aux codes de réduction réservés aux cyberméchanistes !

Auteur Sujet: les différents mastics - utilisation et conseils...  (Lu 3951 fois)

Hors ligne Kren

S.H.I.E.L.D CXD-23 Airborne Mobile Command Station, AKA The Bus
« Réponse #20 le: 26 décembre 2020, 08:36:01 »
Mais à vous lire, j'ai l'impression que vous voyez cette expérience Milliput comme un échec...
Houlà, non! Il y a gourance sur mes intentions (et aussi je pense sur celles de mes condisciples)!
J'ai dit qu'au contraire tu t'en étais très bien sorti avec le Milliput, vu le coté globalement foireux du matériaux. Le résultat est là mais tu te serais à mon avis beaucoup moins pris la tête avec un autre mastic.

Le miliput c'est de la merde ! Tout sauf ça !
Je n'aurais pas dit mieux. :number1:
Et aussi  :+1: pour l’époxy Tamiya. Je l'ai adopté depuis longtemps. Il suffit de légèrement humidifier les outils et ça roule.
 

En ligne Bouq'

S.H.I.E.L.D CXD-23 Airborne Mobile Command Station, AKA The Bus
« Réponse #21 le: 26 décembre 2020, 17:10:49 »
coté maquette j'utilise le Sintofer,
Moi aussi, mais en finition après le gros oeuvre en Milliput.

Il y a un base en carte plastique Evergreen etc.. que je met en forme avec des forme rondes comme des embossoirs ou avec des outils fabriqué en bois dur à la forme voulue.
Puis je martèle pour mettre en forme, quitte à utiliser une enclume.

Pour me faciliter la tache pour la mise en forme et en place de Miliput, Sculptey etc.. , je badigeonne de talc la surface sur laquelle je le travaille, en l'occurrence un tapis cuisson alimentaire en silicone/ anti adhérent et flexible (dixit l'étiquette).

Je saupoudre de talc puis commence à aplatir, comme une pâte à tarte avec un rouleau à pâtisserie.
A l'issue tu as l'épaisseur que tu désires et la mise en forme dans le contexte est nettement facilité.
Là, tu m'as perdu....
J'ai pas compris Phil

Houlà, non! Il y a gourance sur mes intentions (et aussi je pense sur celles de mes condisciples)!
J'ai dit qu'au contraire tu t'en étais très bien sorti avec le Milliput, vu le coté globalement foireux du matériaux. Le résultat est là mais tu te serais à mon avis beaucoup moins pris la tête avec un autre mastic.
Ah, OK Kren, excuse-moi.
je devais encore en avoir de la veille dans les veines quand j'ai lu... :D

Du coup, c'est rigolo parce que je suis convaincu d'avoir lu tout et son contraire sur les mastics !
des anti-epoxy Tamiya (parce que je croyais en avoir rencontré) et des anti-Milliput, mais je confonds peut-être..... 


sur Facebook : sur la Page ou dans le Groupe

- Remerciez les cyberméchanistes avec le bouton
- Les cyberméchanos près de chez vous
 

Hors ligne Helix6187

S.H.I.E.L.D CXD-23 Airborne Mobile Command Station, AKA The Bus
« Réponse #22 le: 26 décembre 2020, 18:01:18 »
des anti-epoxy Tamiya (parce que je croyais en avoir rencontré) et des anti-Milliput, mais je confonds peut-être.....

C'est comme le débat sur les brunes / rousses / blondes. Question de sensibilité personnelle.


Le mieux ça reste le synto ou le bondo (rapport quantité/prix) c'est prévu pour se travailler par retrait, problème ça devient vite très lourd selon les ajouts que tu fais. C'est là que le squelette en CP vient aider.
"Ma pelle je la mets ou je veux...Même si le plus souvent, c'est dans ta gueule."

Vieux dicton nain.
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : Bouq'

Hors ligne Phil78

  • Héros Cyberméchaniste
  • *****
  • Messages: 641
  • Remercié: 261 fois
  • Tambour lointain n'a pas de son...
  • Récompenses :
    membre bienfaiteur
les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #23 le: 26 décembre 2020, 21:15:22 »
...

Il y a un base en carte plastique Evergreen etc.. que je met en forme avec des forme rondes comme des embossoirs ou avec des outils fabriqué en bois dur à la forme voulue.
Puis je martèle pour mettre en forme, quitte à utiliser une enclume.

Pour me faciliter la tache pour la mise en forme et en place de Miliput, Sculptey etc.. , je badigeonne de talc la surface sur laquelle je le travaille, en l'occurrence un tapis cuisson alimentaire en silicone/ anti adhérent et flexible (dixit l'étiquette).

Je saupoudre de talc puis commence à aplatir, comme une pâte à tarte avec un rouleau à pâtisserie.
A l'issue tu as l'épaisseur que tu désires et la mise en forme dans le contexte est nettement facilité.
Là, tu m'as perdu....
J'ai pas compris Phil

....

Bonsoir,

@Bouq,
Argh ! Le Xorglub à poil ras a sévi !
Excuse moi je me suis mal fait comprendre, je suis parfois dans mon monde de rêves entre les maquettes et les figurines  ;)
Je te prépare quelques photos, j'ai justement une figurine qui peu illustrer ce cas de figure.
Pour que "Etre" existe, "Avoir" ne doit plus être.
L'esprit libre et sans préjugé
 

Hors ligne Phil78

  • Héros Cyberméchaniste
  • *****
  • Messages: 641
  • Remercié: 261 fois
  • Tambour lointain n'a pas de son...
  • Récompenses :
    membre bienfaiteur
les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #24 le: 09 janvier 2021, 12:24:52 »
Bonjour,

Ayant bien avancé sur la préparation du buste de figurine et sur mon Commandeur, comme promis voici un petit pas à pas pour le mastic :

Pour l'outillage voici ce que j'utilise :

* Un rouleau à pâtisserie (pas celui que Madame utilise pour la cuisine),
* Dans le bocal c'est du talc,
* Un tapis de cuisson,
* Des outils de dentiste pour sculpter, graver etc..
* Un pinceau gomme (un peu gros mais il fera l'affaire),
* Et du Magic Sculp (Andréa) dans le cas présent (cela fonctionne aussi avec du Green Stuff et du Miliput)

Accessoire supplémentaire dans le cas présent, pour le buste, un mannequin de dessin pour la mise en forme de la cape et sa position.
Le buste n'étant pas fixé, ni des plus simple au niveau de sa forme, cela complique certaines étapes.

Le plan de travail et les outils :



Préparation :
Vérifier que les outils sont bien propres et que la poussière n'est pas au rendez-vous.
Sur chaque morceau constituant le mastic, il faut enlever les extrémités de chaque partie, elles sont toujours un peu sèches et dures, donc inexploitables (ou difficilement).
Le tapis de cuisson est nettement moins adhérent que le tapis de découpe, de plus cela évite de salir ce dernier.

Installation :
Mise en place du tapis de cuisson que je badigeonne légèrement de talc sur la partie que je vais utiliser.
Idem sur le rouleau à pâtisserie.
Dans le cas présent du talc est appliqué sur les épaules du buste, j'ai besoin que la cape soit amovible; en effet le buste va recevoir quelques détails supplémentaires, de plus la mise en peinture en sera grandement facilité.
Dans le cas où le mastic doit rester en place sur la zone de réception, le talc n'est pas nécessaire sur ladite zone, sinon il aura la fâcheuse tendance à jouer les filles de l'air.
Puis préparation de mon morceau de Magic Sculp






Création de la pièce :
Comme une pate à gâteau au début il faut appuyer bien fort pour écraser la matière et décoller régulièrement le mastic, puis le replacer et repasser le rouleau.
La surface doit être homogène, sans grumeau et lisse.
Sur la photo la zone droite manque de matière, il faut pivoter le morceau de mastic et étaler de nouveau.
Dans le cas présent, je souhaite qu'un coté de la cape soit un peu plus "dégagé" que l'autre, mais pas de manière excessive.




Sur le buste :
C'est là que la partie la plus délicate commence.
Premiers essais sur le mannequin de dessin, mise en forme, essai sur le buste, retour sur le mannequin pour fignoler les formes et mise en place sur le buste.
Etape longue où il faut être patient...



Pour que "Etre" existe, "Avoir" ne doit plus être.
L'esprit libre et sans préjugé
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : Bouq', ZWUL

Hors ligne Phil78

  • Héros Cyberméchaniste
  • *****
  • Messages: 641
  • Remercié: 261 fois
  • Tambour lointain n'a pas de son...
  • Récompenses :
    membre bienfaiteur
les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #25 le: 09 janvier 2021, 12:25:14 »
Au fur et à mesure la cape prend forme, il faut ajuster, lisser, couper, remettre en forme sur le buste pour obtenir le résultat désiré :
Pour lisser le mastic je mouille légèrement l'outil puis le passe sur la surface à traiter.













Voilà pour le travail de cette nuit, au total il aura fallu 2 bonnes heures pour arriver à ce stade.
Séchage 24 heures, donc patience pour les prochaines photos de la cape terminée (avant les derniers ajsutements).
« Modifié: 09 janvier 2021, 13:05:17 par Phil78 »
Pour que "Etre" existe, "Avoir" ne doit plus être.
L'esprit libre et sans préjugé
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : ZWUL, Pascal

En ligne Bouq'

les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #26 le: 09 janvier 2021, 12:54:36 »
Wouahou !!
merci Phil !!!!!


sur Facebook : sur la Page ou dans le Groupe

- Remerciez les cyberméchanistes avec le bouton
- Les cyberméchanos près de chez vous
 

Hors ligne Phil78

  • Héros Cyberméchaniste
  • *****
  • Messages: 641
  • Remercié: 261 fois
  • Tambour lointain n'a pas de son...
  • Récompenses :
    membre bienfaiteur
les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #27 le: 12 janvier 2021, 15:26:06 »
Bonjour,

Voici les dernières photos de la cape reprise (rajout de matière à droite) avec le montage à blanc :
Entièrement amovible comme désiré.












Un peu de ponçage, texture et puis mise en peinture avant d'atterrir sur la figurine.

Bonne journée
Pour que "Etre" existe, "Avoir" ne doit plus être.
L'esprit libre et sans préjugé
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : ZWUL

Hors ligne Littlebigman

les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #28 le: 13 janvier 2021, 07:24:49 »
Pour les finitions métal (type jet des années 60) j'en suis venu à utiliser de la grappe du kit fondue dans du MEK pour assurer une homogénéité du kit lors du ponçage, polissage, lustrage et mise en peinture.
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : Phil78

Hors ligne Kren

les différents mastics - utilisation et conseils...
« Réponse #29 le: 13 janvier 2021, 14:42:26 »
la grappe du kit fondue dans du MEK
:+1:
Suivant le même principe, à partir de la grappe, un bout d'étiré posé sur la jointure puis copieusement enduit de Tamiya bouchon vert et écrasé avec le plat d'une lame.
 
Ces cyberméchanistes remercient l'auteur pour ce message : Phil78

 


Merci à nos partenaires !


Et pour le maquettisme mili, aéronautique... Visitez le forum partenaire